cryoto money bitcoin
Cryptomonnaies

Comment fonctionne la crypto-monnaie ?

Les crypto-monnaies et la blockchain

Les crypto-monnaies s’appuient sur deux technologies : la blockchain (pour une comparaison de ces deux technologies, voir cet article) et la preuve de travail (pour une explication de la preuve de travail, lire cet article).

La blockchain est une base de données distribuée et transparente qui enregistre les échanges effectués sur la plateforme. Chaque utilisateur possède son propre compte qui lui sert à enregistrer ses transactions, enregistrer ses adresses et les adresses de ses contacts. Chaque nouvelle transaction enregistrée sur la blockchain fait partie d’un bloc et c’est grâce à ces blocs que l’on peut créer une chaîne qui se reconstitue à chaque fois qu’une nouvelle transaction est enregistrée.

La preuve de travail consiste à résoudre une équation mathématique complexe sous forme de chiffres. Cette opération demande beaucoup de puissance. C’est pour cela que le programmeur qui réussit à résoudre cette équation reçoit une récompense en crypto-monnaie. Cette récompense est le plus souvent proportionnelle à la puissance de calcul utilisée.

Comme la majorité des crypto-monnaies, le Bitcoin demande un investissement important en matériel pour pouvoir participer à la sécurisation de la blockchain. Il faut de la puissance de calcul et de la puissance de stockage, sachant qu’une seule adresse ne peut pas avoir plus de quatre transactions par secondes.

Les crypto-monnaies sont censées être décentralisées.

Cependant, les réseaux de transactions sont en fait centralisés. Ainsi, pour pouvoir participer à la sécurisation de la blockchain, il faut être chez un pool de mineurs. Ceux-ci gèrent les transactions, reçoivent les récompenses et ensuite redistribuent les gains aux mineurs. C’est pour cela que les mineurs sont des mineurs d’un pool, et non d’un réseau complet.

Ainsi, dans le cas d’un système décentralisé, pour pouvoir participer à la sécurisation d’une blockchain, il faut être indépendant. Pour cela, il faut investir dans une forte puissance de calcul afin de pouvoir participer à la sécurisation d’une blockchain indépendante. La plupart des mineurs sont donc des mineurs d’un pool, c’est-à-dire qu’ils ne participent pas à la sécurisation d’une blockchain indépendante mais d’une blockchain dépendante.

Par conséquent, la blockchain est majoritairement centralisée. C’est une blockchain dépendante, aux mains d’acteurs privés ou d’entreprises.

Le defi de la cryoto monaie
DeFi -Decentralized Finance on dark blue abstract polygonal background. Concept of blockchain, decentralized financial system.

Existe-t-il des alternatives ?

Les différentes crypto-monnaies existantes sont toutes centralisées. Néanmoins, il existe des alternatives. La blockchain Stellite est un protocole qui copie les mécanismes de la blockchain mais qui est totalement décentralisé. La blockchain Stellite est sécurisée par des mineurs indépendants qui contribuent à la sécurisation de la blockchain, tout en étant acteurs du système.

Les mineurs indépendants sont peu nombreux, mais ils contribuent à la sécurisation de la blockchain de manière indépendante et de manière systématique. Ces mineurs peuvent être des particuliers, des entreprises ou des organisations.

Mais alors, qu’est-ce qui fait la différence entre la blockchain Stellite et la blockchain Bitcoin, Ethereum ou XRP ?

La blockchain Stellite est totalement décentralisée, contrairement à la blockchain Bitcoin ou Ethereum. Pour cette raison, la blockchain Stellite est plus accessible et plus transparente. La blockchain Stellite permet à chacun de participer à la sécurisation de la blockchain et est aussi plus rapide et plus efficace. Ainsi, une transaction peut être déposée vingt fois par seconde. Mais pas seulement, la blockchain Stellite a aussi une limite de transactions, alors que la blockchain Bitcoin n’en a pas.

La blockchain Stellite est aussi plus sécurisée, car elle est totalement décentralisée et ne repose pas sur un pool de mineurs. Chaque adresse peut enregistrer une seule transaction par seconde.

Enfin, la blockchain Stellite est plus évolutive. Elle permet de réaliser des tests de nouveaux protocoles sans devoir réécrire la blockchain. La blockchain Stellite peut aussi servir de base à une blockchain à accès restreint, à un système de vote ou un système de transactions.

La blockchain Stellite est donc totalement décentralisée, mais pourtant, elle est moins connue que la blockchain Bitcoin. C’est pour cela qu’il est nécessaire de la promouvoir.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code